CHARTE DE L'ÉCO COUREUR

 

ART. 1 : RESPECT DU MILIEU NATUREL

L’éco-coureur s’engage à respecter la faune et la flore, suivre les sentiers et chemins balisés, en montée comme en descente, en ayant conscience que ce sont des espaces protégés. Il s’engage également à ne jeter aucun déchet dans le milieu naturel.

L’organisation profitera de l’événement pour mettre en valeur les organisations protégeant le milieu naturel ( Natura 2000,ONF, ...) et faisant la promotion du territoire local (maison locale, office du tourisme, …). L’éco-coureur s’engage à ne pas utiliser de bâton pour préserver le milieu naturel

 

ART. 2 : GESTION DES DÉCHETS

L’éco-coureur s’engage à réduire au maximum ses déchets en privilégiant les aliments contenant le moins d’emballage. Il s’engage à trier ses déchets par les moyens mis à disposition par l’organisation, tant sur les zones de ravitaillement qu’au départ et à l’arrivée.

L’organisation s’engage en conséquence à proposer des dotations réutilisables, issus du territoire local, de proposer des ravitaillements issus de l’agriculture biologique ou raisonnée et de réduire au maximum son empreinte carbone (flyer, affiche, balisage propre et réutilisable, inscription sur internet …)

 

ART. 3 : COHÉSION SOCIALE ET SOLIDARITÉ

L’éco-coureur est courtois et rejette toute forme de discrimination, respecte les personnes présentes sur le site, les bénévoles et les organisateurs. Il accepte par le biais de son inscription de respecter les règles sanitaires mise en oeuvre par l’organisateur pour le respect de tous.

 

ART.4 : COMPORTEMENT SPORTIF

L’éco-coureur adopte un comportement fair-play, responsable et durable. Il est conscient de son niveau et s’interdit toute prise de risque qui mettrait en danger son intégrité physique. L’éco-coureur s’interdit toute prise de produits illicites susceptibles de modifier artificiellement ses capacités physiques et mentales durant l’épreuve. Il portera immédiatement secours à tous coureurs en difficulté et préviendra l’organisation.

 

ART. 5 : LUTTE CONTRE LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES

L’éco-coureur privilégiera le covoiturage ou les transports en commun pour se rendre sur les lieux de la manifestation et utilisera les navettes de l’organisation sur place si cela est proposé.