vinci autoroutes.jpg

L’urgence écologique s’impose à tous. VINCI Autoroutes a décidé de prendre toute sa part à cet effort collectif sans précédent. Pour accompagner

la transition vers l’autoroute bas carbone, VINCI Autoroutes s’engage à réduire son empreinte environnementale et à accélérer la transformation

des usages des clients et partenaires, avec des objectifs volontaristes fixés à l’horizon 2030.

Cela se traduit autour de 3 engagements/enjeux majeurs :

  1. Changement climatique : réduire de 50% les émissions de CO2 en transformant véhicules et bâtiments, inciter les sous-concessionnaires à utiliser 40% d’énergies renouvelables sur les aires, équiper toutes ces aires de bornes de recharge électrique, développer le co-voiturage et les transports collectifs sur autoroute.

  2. Economie circulaire : valoriser les déchets et réutiliser 90% des agrégats d’enrobés produits sur les chantiers autoroutiers, inciter les aires au « zéro déchets » et encourager les pratiques de tri des automobilistes.

  3. Milieux naturels : créer des passages sécurisés pour la circulation de la faune, réduire la consommation d’eau, supprimer l’usage des produits phytosanitaires sur l’ensemble du réseau et maintenir un fauchage raisonné.

 

Quelques chiffres clés pour ESCOTA :

  • 6 écoponts et 7 écoducs pour rétablir les continuités écologiques.

  • Partenariat avec de nombreux organismes de protection des milieux naturels : Conservatoire d'espaces naturels de Provence-Alpes-Côte d'Azur Ligue de Protection des Oiseaux, Centre Permanent d'Initiatives pour l'Environnement des Iles de Lérins et Pays d’azur et d’Aix-en-Provence, Méditerranée 2000, Galathéa…

  • 21 ruches sur le réseau en partenariat avec l’Association de Défense des Abeilles de Provence local et labélisation avec l’Union Nationale de l’Apiculture Française pour le programme « Abeille, sentinelle de l’environnement® ».

  • Création d’échappatoires à faune (sangliers, cervidés) pour réduire le risque de collision.